Refoulée de la Société Générale à cause de son Hijab

lundi 31 août 2009
popularité : 1%

Aujourd’hui en France, on peut sans risquer grand-chose interdire l’accès à une banque à une femme sous prétexte qu’elle a choisi de se vêtir selon ce que prescrit l’islam !

Une jeune femme s’est vu refuser l’entrée dans l’agence bancaire Société générale de Viry-Châtillon (Essonne) et a dû rester dans le sas. Une employée lui a expliqué qu’elle n’avait pas le droit de pénétrer dans l’établissement bancaire avec son voile sur les cheveux.

Face à cette absurde injustice, l’Association Iqra de Giovrs a pris contact avec la direction générale de la Société générale qui apparment regrette l’incident. Communiqué :

Voici ce que nous a répondu la Société Générale suite à notre couriel leur demandant des explications :

 

" Monsieur,

En réponse à votre mail du 26 août, je vous prie de bien vouloir trouver ci-dessous la copie du texte que nous avons communiqué au Comité Contre l’Islamophobie en France.

Vous en souhaitant bonne réception

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de nos sentiments distingués.

De : CLIENTELE Relations [mailto:Relations.Clientele@socgen.com]

Envoyé : mardi 25 août 2009 09:38

À : contact@islamophobie.net

Objet :

Messieurs les membres du Collectif contre l’islamophobie en France,

Le Président Fréderic OUDEA a bien pris connaissance de votre message électronique repris ci-dessous et a demandé à la Direction des relations clientèle de vous répondre.

Nous regrettons très sincèrement cet incident et nous comprenons l’émotion qu’il a suscitée.

Tout d’abord, je tiens à confirmer que nous démentons formellement les affirmations selon lesquelles les femmes voilées seraient interdites d’accès dans nos agences.

Face à la recrudescence des braquages de banque et dans le souci de protection des personnes et des biens, la Société Générale, comme l’ensemble des établissements bancaires, a été amenée à prendre des mesures de sécurité dans l’intérêt de ses clients et de son personnel. La surveillance des accès est l’une de ces mesures. L’ agence de elle même, à été victime en décembre dernier d’un hold-up au cours duquel le personnel a été malmené de façon violente.

Il est bien évident que ce dispositif de sécurité, en vigueur de longue date, ne vise aucune catégorie de clientèle et ne saurait avoir pour objectif d’aller à l’encontre d’une liberté.

A la lumière de ce regrettable évènement, et bien que nous nous conformions strictement aux recommandations de la Fédération Française des Banques, il apparaît nécessaire que nous rappelions nos instructions internes en matière de sécurité à l’ensemble du personnel afin d’éviter qu’une telle situation ne puisse se reproduire.

J’espère avoir ainsi répondu à vos interrogations et je vous remercie d’avoir souligné que la diversité est une valeur essentielle pour notre établissement, ce que je vous confirme sans ambigüité.

Je vous prie d’agréer, Messieurs, les assurances de mes sentiments respectueux.

 

Suite à ce communiqué que nous avons jugé bien trop « flou » voici notre réponse ;

 

Bonsoir

Votre mail, reste vague, et ne répond pas aux interrogations de la communauté musulmane, étant moi-même responsable communication d’une association musulmane je suis a ce titre également Webmaster du site iqra-givors.org.

Ce courrier sera un très bon sujet sur notre site Internet…

1/ Les agents de la société générale peuvent-ils demander à une femme voilée de retirer son voile OUI ou NON ?

2/ Y a t-il ou aura-t-il des sanctions pour les salariés dans l’agence bancaire Société générale de Viry-Châtillon (Essonne) ?

Votre non-réponse sera pour nous une réponse claire !

Cordialement

 

Ainsi, nous avons donc pu avoir notre réponse :

 

From : Relations.Clientele@socgen.com

To : nabiliqra@hotmail.fr

Date : Fri, 28 Aug 2009 08:14:03 +0200

Bonjour

Voici les réponses à vos deux questions :

-Les agents de la Société Générale, doivent tout simplement s’assurer que chaque personne qui entre dans une agence est facilement identifiable. C’est le seul critère à retenir, il ne doit donc pas être demandé à une femme de retirer son voile si l’identification est facile et certaine. Aussi, comme nous l’avons indiqué lors de notre communiqué au CCIF, nous allons procéder à un rappel de nos instructions internes.

-Pour ce qui concerne votre question sur une éventuelle sanction, je suis désolé mais je n’ai pas le pouvoir de vous répondre. La sanction est un acte individuel, elle ne concerne que l’employeur et son salarié, le code du travail ne prévoit pas d’y donner une large publicité.

Bien Cordialement

Direction des Relations Clientèle

 


Commentaires

Brèves

8 novembre 2014 - Les étapes de la vie aprés la mort

Voici un darse, a écouter avec son cœur et sa raison

16 juillet 2009 - Mort de Mohamed BENMOUNA en garde à vue

IQRA soutient la famille BENMOUNA et qu’ALLAH accepte leur fils parmi les gens du Paradis. Amin (...)

6 juillet 2009 - Un commando de la LDJ saccage la Librairie Résistances

Un commando de la LDJ saccage la Librairie Résistances Un commando d’une demi-douzaine (...)

13 juin 2009 - [Centre Tawhid] Bus en départ de Lyon le 25 Juin 2009 pour la manifestation contre AGREXCO à Montpellier‏

La Marche contre l’Apartheid en Palestine - http://www.tariqramadan.com/spip.php?article10711 (...)

8 juin 2009 - Actes anti- musulmans une cellule de veille s’active à Lyon

« Trop, c’est trop », avaient protesté de nombreux musulmans de Rhône-Alpes après l’incendie (...)